mercredi 25 janvier 2012

Et la magie opéra...

Comme certains d'entre vous le savent peut être (franchement, si vous me suivez sur facebook, c'est assez difficile de ne pas le savoir), samedi, je suis montée à la capitale. Mais je suis pas montée pour voir la Tour Eiffel hein, ni visiter le Louvre (trop peur du Louvre moi, j'en fais des cauchemars ===>voir ici). Non non non... Je suis allée rencontrer mon amie -jusque-là "virtuelle"- P'tite Maman!!!Et comme j'adooooore vous raconter ma vie passionnante, j'ai décidé de partager un peu de notre rencontre avec vous. Pas tout, hein...

D'abord, je dois vous dire que P'tite maman et moi, on se "connaît" depuis novembre, grâce à Mère geek qui nous a mises en contact. Depuis notre premier coup de fil, on ne s'est plus vraiment lâchées (d'ailleurs...elle a un super forfait Mamanelfeillimitix pour m'appeler quand elle veut, classe, non?). Un vrai coup de foudre amical, en somme. Pourtant, on est très différentes (enfin... plus j'y pense, moins je trouve, t'en penses quoi P'tite maman?). Bref. Se rencontrer, c'était un peu une évidence, presque un besoin même. Et puis, après avoir passé quasiment deux mois à se téléphoner et s'envoyer des petits textos tous les jours, ça paraissait tout naturel de se voir en chair et en os (oui, enfin pas trop en os quand même^^). 

Tout ça s'est décidé très vite. Un texto de P'tite maman un soir tard à 23h alors que je filais enfin me coucher....décision est prise de se voir le 21 janvier. Surexcitation à la maison :
"Hey!!!! le 21, je vais à Paris voir P'tite Maman!!!!
-T'as acheté tes billets?
-Euh...il est 23h30, ça attendra demain matin. De toute façon, les prix vont pas changer d'ici demain.
-Ouais, t'as raison."
Le plus con drôle dans cette histoire...C'est que le lendemain, sur la route du boulot en écoutant la radio j'entends "La SNCF augmente dès aujourd'hui ses tarifs de 5%". Et merde!

Les jours passent, donc, et l'excitation grandit. J'ai super hâte d'y être!!!!!

Vendredi soir, je résous de me coucher tôt... et je traîne sur facebook jusqu'à minuit...tout est normal, pour le moment. 

Samedi. 5h15 Tutututututttt tututututututttt (comment ça vous ne reconnaissez pas la sonnerie du réveil?). D'un bond je me dresse en me demandant pendant 2 secondes pourquoi ce put... de réveil chante à une heure si matinale. Ensuite, la connexion opère et...ô joie! C'est enfin aujourd'hui! Incapable d'avaler quoi que ce soit, je saute dans mes fringues confortables spéciales "journée hardos", vérifie pour la troisième fois que mes billets n'ont pas fait le sac buissonnier pendant la nuit (rigolez pas, c'est sournois un billet de train!) et je file. Il est 5h35, mon train est à 6h32 mais j'ai une trentaine de kilomètres à faire et puis y'a des travaux et puis...et puis de toute façon je suis trop excitée pour attendre!

6h07, je suis à la gare. Je me sens un peu conne idiote l'espace d'un instant. J'aurais bien du me douter qu'à cette heure les bouchons ne seraient pas bien vaillants. Pas grave, au moins j'aurai une bonne place dans le train. Heinquoicomment? Ah...oui... les places sont numérotées. Comme au concert, tiens. C'est pour ça sans doute que c'est si cher, y'aura pt'être Johnny dans le train (non, pas assez chère la place)... Ou bien alors Yannick Noah (ça me ferait une bonne excuse pour me mettre pieds nus moi aussi). Et zut! Le train n'est même pas affiché. Attendons...

6h22 je suis installée, et je relis pour la centième fois l'alignement de chiffres sans aucun sens inscrits sur mon billet...mon passeport pour la capitale! A côté de moi, une nana s'installe et dégaine son bouquin. 2 minutes plus tard, elle déménage rejoindre des amies, youpeee! J'ai une banquette pour moi toute seule!
6h32 le train démarre...hey!!!! Je ne suis pas dans le bon sens bordel! J'aime pas trop ça, mais bon, je l'ai fait des centaines de fois quand j'étais lycéenne et ça m'a rien fait, en fait.
 10 minutes plus tard, j'ai mal au ventre. Et je me dis que c'est trop moche d'avoir une gastro le jour où tu montes à Paris pour LA virée de la décennie. Ou alors, ce sont les cookies que j'ai faits hier. Je range donc les cookies, par simple mesure de précaution. Pas un seul instant je n'ai pensé que cela pouvait être le stress, et pour cause...je ne suis pas stressée, P'tite maman et moi on a tellement parlé et elle connaît si bien ma vie que j'ai l'impression de retrouver une amie de longue date.
3h plus tard, j'ai failli gerber des dizaines de fois. A chaque pschitt de canette de mon voisin de couloir, à chaque sandwich au jambon qu'il a avalé, à chaque gâteau au chocolat qu'il a englouti. Quand j'ai voulu aller aux toilettes aussi. Bouchés. Lorsque le train ralentit à l'approche de Paris, je suis en train de me demander comment je vais pouvoir expliquer à P'tite maman que j'ai une gastro et que si bientôt elle en a une ce sera de ma faute. Merde mince.
9h50, je descends du train. Et je comprends. Pas de gastro...oh non! Je suis juste malade en train. Là, je ferais bien une danse en l'honneur de la Fée Roviaire pour être dans le bon sens au retour mais il y a trop de monde, et je dois chercher mon métro. Tant pis, on verra ce soir.


Je suis un peu en avance, j'émerge de la gare et je m'en vais chercher mon chemin. Tout en ayant l'air très sûre de moi pour ne pas faire trop "touriste paumée qui vient du pays des vaches" (mais genre...avec mon sac à dos, ça le fait pas vraiment). 20 minutes d'attente plus tard, j'ai mes tickets de métro et l'immense joie de sentir la douce odeur des couloirs de métro (ah, tiens! Madame Nausée, bonjour! Ca faisait longtemps!). Je récupère ma P'tite Maman à Saint Lazare, c'est à 5 stations et mon appli Métro dit que j'y serai dans 13 minutes. Wait and see. Tout d'un coup, la dame du métro s'obstine à dire "Madeleine, Madeleine". Ah? Y'a quelqu'un qui est demandé? Madeleine, t'es où bordel? Ah bah non...c'est juste le nom de la station.


Et voilà... j'y suis. J'attends P'tite maman sur le quai de la gare en contenant mon envie de faire des petits bonds de joie stupides.
Et puis... elle est là. Et c'est chouette. Quand je l'ai vue, je me suis dit que les choses étaient à leur place, et qu'on se s'était pas trompées. Pour répondre à vos questions, tout d'abord P'tite maman ne ressemble pas à sa photo de profil, elle a beaucoup moins de poils et elle respire. Ensuite, je me souviens que j'avais envie de la prendre dans mes bras, parce que je suis tactile mais je crois que je n'ai pas osé (j'arrive même pas à me souvenir si je lui ai fait la bise!).


On a aussitôt quitté la gare pour rejoindre l'île de la cité, parce que j'avais bien envie de faire un tour à Notre-Dame. Ma première impression se confirme, P'tite maman et moi on est amies, c'est pas plus compliqué. Déjà plusieurs minutes qu'on papote comme si ça faisait 10 ans qu'on se connaissait.




Je vous dirai que notre journée est passée vite, bien trop vite... Et à toi P'tite maman qui me demandait si j'étais déçue, la vérité c'est que oui. Maintenant, je suis super déçue de te savoir si loin et d'avoir conscience qu'on n'est pas prêtes de se revoir. Tu me manques déjà beaucoup! :)


Après un petit tour à Notre-Dame, nous avons décidé de nous mettre en quête du resto pour midi. On avait déjà l'adresse, restait seulement à y aller. Trop facile! Même qu'on a seulement fait un micro détour, du genre être à côté du resto, traverser la Seine, se rendre compte que c'est plutôt là où on était et y retourner... Tout est normal.


Cela dit, une fois trouvé, on n'a pas regretté!!! Monsieur de la Mare aux mots m'avait conseillé la fourmi ailée et... le cadre, la nourriture et le service étaient extras! Perso, j'ai mangé de la purée de chataignes à tomber, et un fondant au chocolat vraiment délicieux!!! Et j'avoue que déjeuner dans un cadre si magique... Avec un gentil serveur bond comme les blés qui me souriait à qui mieux mieux...ça c'était classe! (sauf si on considère que j'étais sapée comme un clown, ce qui laisse alors à penser qu'il me souriait pour se foutre de ma gueule^^).Il y avait aussi un gentil serveur brun (n'est-ce pas P'tite maman?^^) et une serveuse très sympa aussi...en fait, que des gens bien, quoi! Et je ne vous ai pas parlé du thé...j'avais envie de tous les essayer tellement ils avaient l'air bons!!!






Après le resto, nous avons repris notre promenade de santé... un passage par la librairie Shakespeare et Compagnie (et ouïlle mon portefeuille!), une visite express d'un obscur musée d'Art Moderne où je me suis faite limite engueuler à l'entrée à cause de mon sac à dos...tout ça pour voir un pénis géant du genre doré à l'or fin qui brillait sous une lumière clignotante...le rêve, quoi! (en écrivant cela, je me dis que je vais sans doute prochainement voir des requêtes curieuses apparaître sur le blog. Hum.)
Un passage au centre Georges Pompidou, quelques emplettes à Châtelet les halles pour nos princesses et le temps est déjà venu de rentrer chez nous.... On n'a même pas eu le temps de faire des photos de nous deux, on a jamais arrêté de parler!!! Pas un blanc n'est venu ponctuer la conversation...mais deux pipelettes ensembles, je vois pas vraiment comment il aurait pu en être autrement!


Le bilan de tout ça, c'est que j'ai passé une journée géniale mais tuante. On a pu parler de tout et de rien, mais surtout de tout! Nos familles, nos études, nos vies quoi. Avec une promesse, celle de se revoir. Le plus tôt sera le mieux, d'ailleurs! Bon, ok, Clermont-Ferrand c'est pas la plus belle ville du monde, mais les Auvergnats sont chaleureux (si, si!!) et ils t'attendent, P'tite maman!
Je ne vous parlerai pas des meilleurs moments, parce que le meilleur moment, c'était celui qui a commencé lorsqu'on s'est aperçues et qui s'est terminé quand je suis partie reprendre le métro. Cela dit...ce qui m'a le plus marquée, c'est cette sensation de se connaître déjà depuis si longtemps alors qu'on se voyait pour la première fois. C'est d'ailleurs ce à quoi je penserai dans le train, pendant le trajet de retour, en échangeant des textos avec P'tite maman!


Conclusion : malgré la nausée revenue au galop sitôt le train mis en marche (car bien sûr, la fée Roviaire n'a pas écouté mes suppliques et paf! Sens inverse!), je suis revenue le sourire aux lèvres et des étoiles pleins les yeux. C'était vraiment trop court.

Note de fin : je vous avais proposé de me poser des questions sur notre journée, auxquelle j'ai essayé de répondre de mon mieux dans mon billet mais... il en reste 3 que je n'ai pas pu caser, c'est donc ici que ça se passe! Pourquoi certains jours on voit la lune en pleine journée?
Vaste question... les scientifiques vont me haïr mais la vérité c'est que les jours où la lune est visible en plein jour, on peut apercevoir les elfes qui peuplent le monde des humains. Les autres jours, ils paraissent tout à fait normaux et on ne les remarque pas.
Elle est folle P'tite maman?
Oh oui! En fait, elle cache bien son jeu, mais elle est aussi dingue que moi, à sa façon^^

 
Combien a eu P'tite maman à sa dictée?
 A+, A comme Amie.


13 commentaires:

  1. Et bien, belle journée ! Ça donne envie de vous rencontrer ! Enfin on en a déjà parlé et je suis sûre que ça pourra se faire hein ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le promets... même que ça sera chouette!

      Supprimer
  2. C'est un très bel article... Je connais cette sensation de retrouver une vieille copine que l'on connais depuis longtemps, et j'aime :)
    Longue vie à votre amitié!

    RépondreSupprimer
  3. Waouh , tu nous vends du rêve ... j'espère que vous vos retouvailles seront rapides !!! Belle histoire , belle rencontre !<3<3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      J'espère aussi qu'on se reverra vite!

      Supprimer
  4. C'est super belle journée pour vous et belle rencontre ! je vous souhaite une belle et longue amitié bisous a vous 2 :)

    RépondreSupprimer
  5. Un bien joli récit :)

    RépondreSupprimer
  6. Waouh...j'ai l'impression de revivre mes rencontres avec mes soeurs de coeur rencontrées sur le net ^^
    J'aime beaucoup...

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup ta façon de raconter !
    Une bien belle rencontre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      une très belle rencontre, oui.. Vivement la prochaine!

      Supprimer
  8. Oh que vous êtes mignonnes,oui les Auvergnats t'attendent P'tite Maman :D.

    J'aurais cru qu'une Maman Elfe aurait un Pull hippie avec une grosse poche kangourou plutôt qu'un sac à dos :D.

    Moi aussi le train me rend malade des fois,même une fois malaise enceinte,j'ai vu tout blanc j'ai eu chaud,arrêt j'ai eu le temps de descendre du train et re malaise pfffffff.

    Tu n'étais pas trop chargée avec tout ça,surtout si t'as achetée des livres ^^.

    Ouh je vous envie pour la rencontre et pour ce séjour amusant,ça fait des années que je suis pas allée a Paris,j'y suis allée qu'une fois,j'aime mais j'y vivrais pas,déjà que pour moi Clermont-Ferrand est une grande ville et m'insupporte quand je suis obligée d'y aller,oui les gens marchent doucement et moi super vite alors ça me saoul.

    Bravo pour cette dictée A comme Amie :D,beau billet,j'adore ta manière d'écrire.

    Bonne soirée à toutes les deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah maman marmotte.. On a des points communs! Clermont, c'est LA ville quoi ( pour moi!)
      Et tu sais quoi! J'ai pleins de pulls hippies^^

      Supprimer

Et toi, tu en dis quoi?