mardi 31 janvier 2012

Au revoir...

Le 12 juin 2010, au moment où Petite elfe tissait le fil qui la relierait à la vie, tu brisais les derniers fragments de celui qui te rattachait encore à la Terre.

J'ai senti ta présence et j'ai entendu la voix dans ma tête. Je savais. Je n'ai pas eu besoin d'attendre que ma mère vienne sur la pointe des pieds me l'annoncer pour ne pas ternir mon bonheur. Je savais bien que tu étais partie, tu étais même venue me dire "au revoir".

Ce lundi de juin, mes pensées ont accompagné les pas de notre famille qui te mettait en terre mais je n'ai pas pu être là. Je n'ai pas versé de larmes mais j'ai pleuré dans le silence de mon coeur au fond de ma chambre d'hôpital.

Tu en as eu assez de la vie qui était la tienne, toujours bien remplie mais peut-être aussi un peu vide, qui sait? Toi, juste toi.
Tu étais la soeur de ma grand-mère, notre "Tata J" nationale. On rigolait tous de tes petits bobos incessants qui fondaient comme neige au soleil devant la promesse d'aller gincher. Tu n'avais plus mal à ta hanche quand il y avait une soirée dansante dans les parages, hein?!

Tu étais aussi une grande pipelette, tous les jours tu passais au moins une heure au téléphone avec Mamy. Tu lui manques, tu sais. Vraiment beaucoup. Depuis que tu es partie, son monde a changé et tout le nôtre avec. Mamy est devenue triste et pleine de colère. C'est difficile à voir.

Tu étais d'une grande générosité, toujours à avoir des attentions pour nous et à offrir tout ce que tu avais, et même plus. Je n'ai pas mangé souvent chez toi mais Dieu...on n'y crevait pas de faim! Je me demandais même si tu ne cachais pas une sonde de gavage dans les parages, au cas où ;)

Et moi... je m'étais promis de venir te parler, un bouquet de fleurs des champs à la main. Je ne l'ai jamais fait et pourtant bien souvent je pense à toi.  Avec toujours la gorge nouée et les regrets de ne pas t'avoir mieux connue.

Un jour je viendrai. Je viendrai seule, lorsque les myosotis fleuriront et je déposerai sur ta tombe un bouquet comme pour dire "Je ne t'oublie pas". Quand je serai prête.

Je pense à toi...

10 commentaires:

  1. c'est émouvant. il ne faut pas oublier les gens qu'on aime et qui sont partis là haut...

    RépondreSupprimer
  2. ce dont je suis certaine, c'est qu'elle sait tout ça... souviens toi, elle est venue te dire au revoir, tu avais une place privilégiée en son coeur j'ai l'impression...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'oublierai jamais ce moment c'est certain!

      Supprimer
  3. larmes aux yeux en te lisant, c'est difficile de laisser s'envoler les êtres qu'on aime!
    De douces pensées pour toi ce soir!

    RépondreSupprimer
  4. Très beau texte, plein d'émotion, rien à rajouter ma belle.

    RépondreSupprimer
  5. Quel bel au revoir ! Merci et bravo pour tes textes.

    RépondreSupprimer
  6. Émouvant ! Elle restera dans ton coeur...
    Pensées vers toi (k)

    D.

    RépondreSupprimer

Et toi, tu en dis quoi?