dimanche 4 mars 2012

Mes amis, mes amours, mes emmerdes

Pour fêter la barre des 200 personnes présentes sur la page, je vous avais proposé de me donner des thèmes. J'ai choisi d'écrire sur l'amitié virtuelle, parce que c'est un peu d'actualité pour moi en ce moment.

D'abord, ça m'a ramenée des années en arrière. Au temps où, alors qu'on avait la télé à la maison depuis seulement 3-4 ans  et on ne se moque pas, internet est arrivé dans ma vie. Au temps où connexion signifiait téléphone qui sonne occupé et donc maman qui râle.

Je devais avoir 14 ans quand j'ai ouvert mon premier compte messagerie. Caramail. C'était mignon, caramail, tout sucré, tout doux. J'ai appris les smileys, j'ai découvert mes premiers amis virtuels. Je me souviens que j'avais "rencontré" un mec qui vivait à l'île Maurice. On a papoté pendant plus d'un an, il m'a même envoyé des cartes et proposé de me loger si je passais en vacances là-bas. Je ne me faisais pas d'idées, hein, j'étais une nana oui d'ailleurs je le suis toujours, lui un mec toujours aussi, j'imagine et j'avais de la distance vis-à-vis de cette "amitié" mais quand même...ce fut mon premier ami virtuel.

Ensuite, je suis devenue moins "mignonne", j'ai basculé chez Hotmail. Déjà rien que le nom...ça annonce la couleur! Hot, check.
Il ne s'est rien passé de bien extraordinaire chez Hotmail mais moi j'avais grandi. J'y ai rencontré mon premier gros chagrin d'amour. Celui qui avait habité chez moi un mois mais qui a laissé des traces dans ma vie pour des nombreux mois par la suite. Bon, ok, je m'égare un peu, c'était pas vraiment un "ami".

Les années suivantes ont mis en pause mes amitiés virtuelles. Je me suis investie dans ma vie, j'ai eu mon concours, je me suis mariée pour le meilleur et surtout pour le pire, j'ai eu Petite Elfe.
C'est quand tout a commencé à merder que j'ai rebasculé du côté "obscur". D'abord, facebook. Moi qui me moquais des copines connectées sur "face de bouc" je me suis faite avoir. Ensuite, il y a eu le blog et tout s'est accéléré.

J'ai redécouvert l'amitié virtuelle. J'ai fait de belles rencontres, donné ma confiance. J'ai eu raison, et parfois je me suis trompée. Comme dans la "vraie vie" quoi. Parce qu'après tout... Le virtuel, pourquoi ça ne serait pas vrai?
Sur internet, je suis sincère, peut -être plus qu'en "vrai". Parce que c'est plus facile. Quand un ami sonne à ta porte en te demandant "je te dérange?", c'est assez difficile de lui répondre "non tu me déranges pas mais là, j'ai pas envie de te voir! Je voudrais juste pouvoir bouquiner tranquille". Petite parenthèse : je pourrais aussi installer un système qui détecte les amis et diffuse à leur approche cette très bonne chanson (pardon, mais j'adore!) :




Sur internet... je ne parle vraiment aux gens que quand j'en ai envie. Rien ni personne ne me force. Je n'ai pas peur d'être jugée pour ce que je dirai.
Et puis... là je parle plus précisément du blog, j'ai rencontré des gens qui me "ressemblent", qui ont des affinités avec moi forcément et du coup, ça simplifie un peu les rapports.

En bref, l'amitié virtuelle ce n'est PAS virtuel. Pour moi, c'est on ne peut plus réel.

Dans mon cas, cette amitié, elle s'est traduite par :
Une journée vraiment chouette à Paris, suivie de réflexions sur le fait que m**** Clermont c'est fichtrement loin de Paris b*****!!!
Un roman, un recueil de contes en cours d'écriture. Un partage dans l'écriture.
La confiance en moi retrouvée (enfin, là... un peu repartie mais bon)
Avoir enfin pu dire, pour de vrai "je suis ton amie, tu as besoin de moi et je suis là pour toi"
L'envie de donner, de partager avec des gens qui me touchent
Des larmes, une bonne cargaison de larmes. De toutes sortes. Je suis sensible, trop peut-être.
Une personne qui s'est impliquée pour moi. Qui m'a soutenue, au prix de son amitié à elle. Je n'oublierai pas ça.
Des heures de papote, au téléphone, en Facetime ou sur internet.
Quelques kilomètres de plus au compteur de la voiture, des kilomètres de bonheur.
Et tout le reste à venir, avec vous, peut-être?
...

En bref, l'amitié virtuelle, c'est chouette, c'est fort, et c'est comme toutes les autres amitié aussi... quand elle est cassée c'est terminée. Je déteste donner ma confiance et la voir bafouée. Et sur internet, il est d'autant plus facile de "tourner" la page. N'avoir pas à affronter l'autre en vrai, ne jamais le revoir en vrai, ça aide. Enfin, j'espère...

Allez... j'en ai fini pour aujourd'hui avec l'amitié virtuelle mais j'attends vos réponses, vos remarques... L'amitié, virtuelle ou non, c'est toujours un échange.

14 commentaires:

  1. J'aime, forcément, tu t'en doutes, vu ce que je vis avec mon forum de femmes de milis (comme je l'ai mis dans mon article d'ailleurs)...Tu le dis très bien, ce n'est pas parce que c'est virtuel que ce n'est pas vrai♥

    RépondreSupprimer
  2. une fois de plus très beau texte, dans lequel je me reconnais par moments.
    Normalement nous devrions nous rencontrer "en vrai" lors d'une prochaine réunion du grand chef, essayons de ne pas nous louper cette fois ;-)

    bises

    RépondreSupprimer
  3. le prix à payer m'a fait mal, mais j'ai mes valeurs, mes convictions et cela ne pouvait pas en être autrement !
    Je ne changerai rien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Avec tout ce qui va dans ce petit mot...

      Supprimer
  4. Je me retrouve une fois de plus dans un de tes articles.J'ai rencontré mon premiere Amour sur caramail ^^lui sous le speudo bombastick et moi cleopatre470 ^^ca a durait 4ans que de souvenir...Je suis d'accord avec toi,ce n'est pas que virtuel c'est vrai aussi :)

    RépondreSupprimer
  5. Je suis très contente de te compter parmi mes amies virtuelle<3
    Et d'ailleurs elles sont toutes milles fois plus vrai que mes amitiés réelles !!!

    RépondreSupprimer
  6. j'aime beaucoup ton article!
    et oui l'amitié virtuelle peut devenir réelle... la marraine de ma puce en est la plus jolie preuve et ma famille de coeur aussi...

    RépondreSupprimer
  7. C'est un bel article et une belle déclaration d'amitié.
    Je suis tout à fait d'accord avec toi, l'amitié virtuelle est une vraie amitié.
    J'ai moi aussi fait de belles rencontres et retrouvailles grace à internet, même si je n'accorde pas facilement ma confiance...

    Je suis heureuse de te compter parmi mes amis <3

    RépondreSupprimer
  8. Bonnie de vivre notre vie5 mars 2012 à 07:05

    L'amitié virtuelle , je découvre ! je ne pensais pas que ça pouvait exister , et finalement ... Je suis tellement heureuse de vous avoir trouvé , toutes ! Sans jugement , arrière-pensée , des gens qui me ressemble ...enfin ! merci !!!

    RépondreSupprimer
  9. le virtuel a beaucoup de réel pour moi aussi, tu le sais, c'est très beau ce que tu ecrit ♥♥♥Merci !!!!

    RépondreSupprimer
  10. Encore un très beau billet comme j'ai l'habitude de les lire chez toi !
    Moi aussi, j'ai fait de très belles rencontres virtuelles!

    Mais c'est vrai que j'ai tendance à mettre une distance irl... j'ai plus l'habitude d'entretenir des amitiés irl du coup j'ai peur de tout faire foirer...

    RépondreSupprimer
  11. comme toujours, chouette billet, plein de sensibilité et de vécu. bisous à toi ma belle. Le bonheur est là, il va, il vient, mais tu le retrouveras. Quand à l'amitié, c'est plus fort que tout...sauf des sourires et autres bisous de petite Elfe.

    RépondreSupprimer
  12. Bravo! Je pense qu'on a toute plus où moins vécu des choses similaires, mais tes mots pour le dire sont des mots du coeur... c'est de l'émotion 2.0 bien réelle ;)

    RépondreSupprimer

Et toi, tu en dis quoi?