lundi 9 avril 2012

Maman...c'est quoi le bonheur?


Ca a commencé par "je ne suis pas malheureuse, mais je ne suis pas heureuse non plus". Puis quelques mois plus tard, ça a continué avec "je ne suis toujours pas heureuse mais maintenant je crois bien que je suis malheureuse". Et ensuite je me suis questionnée (il était temps, me direz-vous). Parce qu'un jour je devrais expliquer à ma fille ce que c'est que le bonheur. Et je crois que je me dois de lui dire que le bonheur n'est pas ce que l'on essaie de nous faire croire.

Le bonheur se cache en chacun de nous, ma Petite Elfe. Tu es le jardinier de ton bonheur. La vie sème les graines, à toi de choisir de les faire ou non croître et de voir s'épanouir les fleurs.

Le bonheur n'est pas un état permanent derrière lequel il faut courir, c'est une fleur qui s'épanouit furtivement et vient grossir le jardin de tes pensées. Au fil des années, tu verras ton jardin s'agrandir, des arbres y pousser et tu viendras de plus en plus souvent t'y installer.

Tu trouveras le bonheur au travers des pages d'un livre. Dans une journée d'anniversaire.Au fil d'une visite innatendue. Dans une chanson que tu ne te lasseras pas d'écouter et dont tu te souviendras, même 20 ans plus tard. Dans l'amitié. Le bonheur se cachera dans un bouquet de fleurs des champs. Dans un baiser échangé coeur tremblant derrière un arbre de la cour de récréation.

Et puis tu grandiras... Tu penseras moins au bonheur, toute occupée à contruire les fondations de ta vie d'adulte.

Un jour, tu trouveras le bonheur dans une rencontre. Dans une main qui se glisse contre la tienne et mêle ses doigts aux tiens.
Dans ton ventre tout rond, dans les bulles qui pétilleront au creux de tes entrailles.
Dans un premier cri, dans un regard intense.
Tu t'habitueras à une forme de bonheur constant. Quand chaque soir tu serreras ton enfant contre ton coeur en lui murmurant que tu l'aimes. Et chaque soir où tu ne seras pas là, ton coeur manquera d'oxygène, il s'étouffera de l'absence de ton petit bonheur.

Et c'est avec tes yeux tout neufs de maman que tu RE-trouveras le bonheur de la Vie. Tu te réjouiras du vol bas de l'hirondelle qui annonce la renaissance de la nature. Tu verras le soleil briller un peu plus fort qu'avant. Les jonquilles te paraîtront plus jaunes et tu aimeras leur parfum qui sonnera le temps du retour des sorties au jardin.

Souvent, tu croiras ton coeur prêt à éclater de bonheur tellement l'instant sera fort. Quand cette petite main te caressera la joue, quand pour la première fois et les millards d'autres suivantes tu entendras "maman", quand un premier baiser pétillera sur ta joue. Quand tu seras si fière de ce que tu construis pour l'avenir.

Le bonheur c'est aussi savoir laisser le temps emporter le goût amer de la trahison pour ne garder que le beau d'une rencontre. Pouvoir garder dans ton coeur un "je t'aime" prononcé du plus profond des yeux d'un inconnu qui traversera ta vie. Ne laisse jamais quelqu'un te dire "tu es malheureuse par la faute de telle personne". Ne laisse personne te faire croire que ton bonheur dépend d'autrui. Ton bonheur est en toi, il est la chose que l'on ne peut te voler, que toi seule possède dans le grand secret de ton coeur.

 Le bonheur demande du courage, le courage de tourner la page, le courage d'avancer pour Toi, pas pour ce que veulent les autres. Le courage d'attendre, parfois, pour savoir être heureuse sans faire des choses blessantes envers autrui.

Le bonheur, c'est aussi savoir ne pas oublier qui tu as aimé. La haine et la colère sont les ennemies du bonheur.

Je te souhaite de savoir saisir chaque instant de bonheur que la vie t'offrira. Ne sois pas avare de tes jolis sourires qui sont autant de possibilités de bonheur lâchées dans l'atmosphère.

Sois heureuse Petite Elfe...

16 commentaires:

  1. C'est tout à fait ça ! Tu as de belles choses à lui transmettre à ta petite elfe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'espère... on fera le bilan dans quelques (dizaines d') années :)

      Supprimer
  2. C'est magnifiquement écrit ! Et comme tu as raison. Merci pour ce beau message, sincèrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ingrid! Ton commentaire me touche énormément

      Supprimer
  3. J'adore comme tu écris ;) Bon tu connais ma version vu que tu as lu mon article mais j aime vraiment comme tu rédige les choses et tout...
    On a été sur la même longueur d'ondes ces derniers jours du coup héhé :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on a l'air branchées sur le même canal :D
      merci!

      Supprimer
  4. la maman du ptit poulet10 avril 2012 à 09:11

    Purée nan mais je vais jamais arreter de te lire c'est vraiment trop beau ce que tu écris ma poulette. j'ai les larmes qui me viennent dans la plupart de tes écrits. j'adore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci poulette! Et non n'arrête pas de lire...tout ça c'est ta faute^^

      Supprimer
  5. C'est magnifique, j'en ai les larmes aux yeux. Merci pour ces merveilleuses lectures que tu nous fais partager! <3

    RépondreSupprimer
  6. Comme toujours tu écris superbement bien, et c'est tellement vrai! Toi aussi tu as pleins de bonheur a propager autour de toi, et tu le fais déjà alors merci <3

    RépondreSupprimer
  7. c'est tres beau ! pour moi le bonheur c'est les relations que l'on tisse :) on a un jeu avec mon loulou , moi je luis dit "je t'aime plus haut que la lune " et lui répond "je t'aime plus haut que le soleil, Gagné ! " parfois il me dit j'ai un secret et il me chuchote dans l'oreille "je t'aime" et va faire de même avec son papa en face :) ces mots là je trouve qu'on ne les entends jamais assez ...

    RépondreSupprimer
  8. rien a rajouter tout simplement magnifique

    RépondreSupprimer
  9. c'est beau, et tellement bien écrit... quand on est maman, on doit apprendre (pour celles qui le savent pas...) à être heureuse pour soi, parce que c'est ce qu'on veut transmettre à nos loulous: la liberté du bonheur, parce qu'on est maître de sa vie... en tout cas, je sais pas sur quel canal tu es branché, mais il nous donne du bonheur à tous :D

    RépondreSupprimer

Et toi, tu en dis quoi?